[Chronique] Le Monde De Charlie - Stephen Chbosky [Par Tweak]

Publié le par Métastases

http://img11.hostingpics.net/pics/981919600x800203808.jpg« On ne devient adulte qu’une fois dans sa vie ». Rien que la phrase d’accroche laisse rêveur : adolescence et passage obligé à l’âge adulte avec tous les remaniements que cela entraîne, les questions sur soi et la recherche perpétuelle de « Qui je suis en fait dans tout ça ? » … Car finalement l’adolescence est d’une banalité affligeante. Ne cherchons-nous pas tous alors à vivre l’extraordinaire ? Et si l’ordinaire était déjà extraordinaire ?...

Le Monde de Charlie est tiré de l’excellent livre Pas Raccord (ou encore The Perks Of Being A Wallflower), roman épistolaire qui nous fait suivre l’entrée au lycée d’un jeune homme jusqu’au dernier jour de son année scolaire. Rien de bien original, vous me direz, mais détrompez-vous ! Le livre est d’une beauté et d’une finesse que le film a largement su retranscrire.

Le fait que l’auteur soit aussi le réalisateur participe certainement à la mise en valeur des thèmes forts du livre que sont l’adolescence, l’implication dans notre vie et le sens de celle-ci, réussir à vivre pleinement, l’acceptation de soi… Le jeu tout en nuances des acteurs principaux donne au film toute son intensité mais aussi toute sa luminosité, permettant l’abord de sujets délicats avec beaucoup de poésie. Logan Lerhman incarne un parfait Charlie, à la recherche d’une appartenance et d’une identité, tout en subtilité ; le charismatique Ezra Miller interprète à merveille Patrick et irradie de sa présence tout au long du film, apportant légèreté. Emma Watson parvient à tirer son épingle du jeu et interprète une très jolie Sam quoique un peu discrète. Ce casting sert magnifiquement l’histoire et parvient à faire passer les émotions à travers un simple regard : un vrai travail de funambule dans lequel ils excellent. Ils ont su nous transmettre deux facettes de l’adolescence avec brio : l’extrême fragilité et la force qu'ils doivent trouver en eux dans ce dur combat pour arriver à l’âge adulte.

Le film atteint son point culminant avec une fin profonde, brillante, émouvante voire bouleversante…  A vous d’oser vous laisser entraîner avec eux jusqu’au bout dans cet extraordinaire voyage au cœur de l’ordinaire…

http://img11.hostingpics.net/pics/981919600x800203808.jpgLe Monde De Charlie, de Stephen Chbosky, actuellement au cinéma

 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article