[Chronique] The Weeknd - KissLand

Publié le par Métastases

http://img15.hostingpics.net/pics/214476TheWeeknd.jpgEt on attaque la dernière série de chronique avant la fermeture de la boutique! Et c'est en plongeant au hasard dans la liste finale annoncée que le nom de The Weeknd s'est imposé. Après 3 excellentissimes mixtape, Abel Tesfaye continue à faire avancer son projet sur une excellente lancée avec ce premier vrai album physique doté d'un titre qui peut laisser dubitatif... Ce qui n'est pas du tout le cas du contenu!

Si l'on devait résumer l'univers de The Weeknd en quelques mots, la liste pourrait comprendre ceux ci (entre autres): Sensualité, mélodie, envoûtement, tension sexuelle tout en retenue, bon goût évident pour des arrangements méticuleux. Cette liste ne donne t'elle pas envie de jeter une oreille sur ce que le monsieur peut proposer? Approchez donc et laissez vous porter par le premier titre, ce "Professionnal" d'ouverture, qui saisit d'entrée de jeu. Tout en nuances avant de plonger dans la nuit la plus profonde, ce morceau donne le "la" de tout l'album de par sa grande qualité. Et si "The Town" qui lui fait suite est d'excellente facture, il apparaît comme une sorte de transition vers "Adaptation" qui est l'un des très beaux moments du disque. Beat voluptueux, ample, claviers et arrangements subtils, la voix d'Abel s'y pose avec une évidence rare. Et le meilleure reste à venir!

"Belong To The World", qui ne sera pas totalement inconnu à certains puisqu'elle utilise un sample du "Machine Gun" de Portishead, se trouve être une très agréable surprise. L'aspect obsédant du sample se trouve ici contrasté par un jeu de clair obscur offert par l'ambiance qui se dégage du titre, qui semble s'envoler sur les refrains. L'ambiance retombe un peu avec le titre suivant qui, sans être mauvais, n'atteint pas vraiment la beauté des titres précédents , apparaissant la aussi comme une sorte de transition avant l'incroyable "Wanderlust". Incroyable oui, et le mot est faible! Clairement d'inspiration Michael Jackson, la chanson est portée par un rythme tout bonnement irrésistible ou chaque petite note se laisse savourer un peu plus que la précédente. Semblable à une cavalcade au coeur de la nuit, son aspect immersif se trouve sublimé par la voix d'Abel... A réécouter sans cesse, des heures et des heures...

Le titre éponyme renoue avec cette tradition de chansons en "deux parties" pour un résultat des plus envoûtants et surtout sur la seconde partie. Et toujours cette transition qui s'en suit avec un "Pretty" agréable mais pas inoubliable avant le titre final "Tears In Rain" qui fera décoller du sol les derniers terre à terre. Sur plus de sept minutes, Abel démontre encore une fois son talent avec une mélancolie palpable et qu'on ne se lasse de contempler laissant l'auditeur sur un quasi a cappella du plus bel effet.

10 titres, 10 excellentes raisons de découvrir un artiste qui permet au r'n'b de reprendre un peu de crédibilité en le nourrissant d'influences à chercher tout autant vers le trip hop que le rock ou le hip hop. Surgissant de ce mélange, la musique de The Weeknd est tout aussi riche en émotions qu'en références, avec une patte significative qui laisse rêveur pour la suite de la carrière du personnage. Un excellent disque à conseiller, bien sur, que l'on soit friand du genre ou pas, car il se pourrait bien qu'il y ait la un petit quelque chose à même de briser certaines frontières.

http://img15.hostingpics.net/pics/214476TheWeeknd.jpgThe Weeknd, Kiss Land, sorti le 10 septembre 2013 chez XO/Republic
http://www.theweeknd.com/

 

Publié dans Musique

Commenter cet article