[Chronique] UltraZook - Epuzz

Publié le par Métastases

http://img15.hostingpics.net/pics/849298UltraZook.jpgSi vous vous demandiez ce que devenait UltraZook, soyez rassurés: ils ne vont pas mieux. Toujours aussi déjantés (et plus si affinitées... Et affinités il y a), le combo revient avec un nouvel EP qui se place de par son manque total de logique, en suite logique de l'EP précédent, vous suivez? Parce que ce n'est pas qu'il va etre difficile d'en parler, c'est juste que... Oh vous verrez bien...

Comme si c'était d'une inéluctabilité implacable, c'est en scandant le titre du premier morceau que tout se lance. Festif, plus dansant qu'un tube de David Guetta (mais aussi beaucoup plus perturbant) , le morceau s'inscrit dans vos muscles comme une sorte de virus persistant irrésistible quand soudain.... Un petit voyage au Mozambique? Quoi? Biouc? "Mozambiouc"? Si vous voulez.... C'est donc accompagné par un shredder psychédélique que se fera le trajet, tout possédé par un esprit heavy metal qui aurait pris des acides en vous faisant hurler dans les oreilles une étrange guitare aux sonorités nouvelles.

"Pisote" et son saxophone épileptique a de quoi donner quelques soubresauts aux plus fébriles et c'est peu dire. Totalement libre et semblant ne jamais vouloir s'arrêter, le morceau semble être long et court à la fois, ce qui est totalement inexplicable mais... Ce qui convient bien au groupe. "Tiramisu" démarre d'une manière assez sucrée, dans une relative douceur avant que des vocaux étranges viennent perturber cette relative tranquillité. Et puis comme si tout allait péter d'une seconde à l'autre, le "Aluminium C4" final vient allumer la mèche... La tension est totale, réellement palpable et se laisse désirer pendant quatre minutes qui font du morceau le plus long de l'EP. Mais pas le plus mauvais que l'on se rassure!

Et puis, est ce qu'il y a vraiment quelque chose de mauvais sur cet EP? Si il ne plaira pas à tout le monde, aussi réservé à un public averti qu'il soit, ce nouvel effort présente nombre de qualités le faisant surpasser sans mal son prédécesseur! Et puis il faut avouer que le joyeux bordel de la pochette est plutôt intriguant également, non? Amateur de sensations fortes, curieux, n'hésitez plus, cet EP est fait pour vous!

http://img15.hostingpics.net/pics/849298UltraZook.jpgUltraZook, Epuzz, actuellement disponible chez Gnougn Records et Human Feather
ultrazook.bandcamp.com/



 

Publié dans Musique

Commenter cet article