[Chronique] Yard Of Blondes - Yard Of Blondes

Publié le par Métastases

http://img15.hostingpics.net/pics/754343YardOfBlondes.jpgIl est toujours drôle de remarquer à quel point certains noms inspirent confiance. Ayant beaucoup aimé Lula Fortune, constater la présence de Vincent dans ce nouveau projet m'a donné tout de suite envie de m'y intéresser. Le vocaliste a du talent, c'est indéniable et l'idée de le voir s'associer avec une nouvelle équipe pousse forcement à la curiosité. Et même si celle ci est, parait il, un vilain défaut (la curiosité, pas l'équipe hein)

Proposant un univers aux couleurs s'approchant d'une association rock/pop/stoner, le groupe possède un joli talent qui s'exprime efficacement dans les 3 genres cités. Du rock, il y en a l'intention et un certain coté plus ou moins sexy. De la pop, il y a l'évidence des compositions et du stoner, ce coté un peu "désertique" qu'évoquent certaines chansons. Loin d'être une mauvaise association, cette sainte trinité possède malheureusement une face obscure qui peut rapidement jouer des tours si on tente de l'utiliser de manière un peu trop formelle.

Car si Yard Of Blondes possède un talent évident, ça n'empêche en rien de tomber dans certains pièges, comme en témoigne le morceau d'ouverture. A la première écoute, il pourrait paraître réellement attirant, au moins sur les premiers instants, mais les choses se gâtent lors du petit solo final, méchamment téléphoné, tout aussi méchamment kitsch et venant presque gâcher l'air du refrain qu'il reprend... Heureusement que le second morceau donne le change, impeccablement conduit, délibérément charmeur. "Requiem For A Lover", très très (trop?)  Queens Of The Stone Age, séduit tout autant, histoire de faire oublier le faux départ d'ouverture.

Commençant comme une berceuse, "Sailors" engourdit un peu l'auditeur pour mieux le saisir. Le morceau est un cas typique de classicisme efficace, un plaisir qu'on ne boude pas, même si on est totalement conscient de l'avoir déja "croisé" quelque part. "Icicle" termine l'EP de manière plutôt sympathique, comme le ferait une agréable chanson de fin d'un film américain, confirmant au passage (si il y en avait besoin) que le groupe baigne dans une certaine culture qui n'est apparemment pas norvégienne.

Au final, que retient on de tout ça, vous vous le demandez? Lula Fortune ou Yard Of Blondes? Eh bien le choix ira avec assez d'évidence vers le premier et ce, sans hésiter. Yard of Blondes n'est pas un mauvais projet, loin de la, il parait juste évident qu'il manque encore de maturité, de personnalité, et ne demande qu'a se développer davantage. On les attendra donc au tournant pour la suite, en espérant que celle ci soit prometteuse. Comme le dit le célèbre proverbe "Il y a de bonnes idées, mais comme toute bonne idée... Ca se travaille". Mais on leur fait largement confiance pour ça.

http://img15.hostingpics.net/pics/754343YardOfBlondes.jpg Yard Of Blondes, Yard Of Blondes, actuellement disponible en autoproduction
www.facebook.com/YOBmusic

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maxime 08/10/2012 15:36

Bonjour,

Je me permet de te contacter au sujet d'un groupe dont je m'occupe en promo indé ;
Il s'agit d'un des projets de Vincent (AqME, The Butcher's Rodéo), c'est un groupe de stoner rock qui d'appel NOSWAD et ils viennent de sortir un nouvel album "From Dust Till Dawn".

Si ça te branche de recevoir du son et éventuellement de faire une chronique ou une interview ; tiens moi au jus !


à très vite,

Maxime





Après 10 ans d’expérience et plus de 250 concerts, NOSWAD s’est forgé grâce a son énergie et son charisme, une solide réputation de groupe de scène.

Son nouvel album «From Dust Till Dawn» reflète les kilomètres parcourus lors des tournées au son Rock Puissant et Catchy Stoner.




www.facebook.com/noswadband

Métastases 10/10/2012 19:56



Hello,


Ca me branche bien en effet, j'aime bien ce que Vincent fait... Ecris moi à webzine.contact@gmail.com pour qu'on parle de ca, ok?


A bientot!


Domino