[Chronique] Yaksa - EP

Publié le par Métastases

http://img15.hostingpics.net/pics/839761Yaksa.jpgJe suis très embêté... Un ami m'a fait découvrir un groupe bien sympathique mais... Ce groupe étant chinois, me voila donc bien embêté pour comprendre quoi que ce soit au nom de l'album tout comme aux titres. Soit, un bon groupe mérit ant qu'on parle de lui, qu'importes les circonstances, rentrons donc dans le vif du sujet.

 

Yaksa est donc un groupe chinois, de néo métal, formé en 1997 si l'on croit wikipédia. Cet EP à la pochette sombre ne semblant pas présent dans leur discographie, parions sur le fait qu'il s'agit de leur dernier opus. Celui ci s'ouvre sur une longue piste envoûtante, semblant venir d'un autre temps. Un chant profond, chaleureux, pénètre dans les oreilles et envahit l'espace, tout d'abord simplement accompagné d'une guitare sèche, puis enrichi de différentes vocalises. On est bien loin du néo métal dont parle wikipédia.

Si beaucoup seront d'accord sur le fait que wikipédia n'est pas toujours une source sure, le second morceau de l'EP continue d'infirmer l'affiliation néo métal du groupe. Plus abrasive, flottant entre un rock assez urbain, et une sorte de jazz/funk complètement déglingué, allant même jusqu'à alterner sans prévenir des passages métal, le morceau entraîne sans aucun mal dans l'univers du combo. Il faut donc attendre la troisième piste pour réellement entendre les affinités néo métal de la chose. Le riff est en effet typé de l'époque et n'aurait pas dépareillé sur un album de Korn. Assez classique, mais avec une touche personnelle bienvenue, on y découvre un chant hurlé rocailleux qui ne déplaira pas aux amateurs du genre. La section rythmique y déploie une belle énergie et les riffs se laissent écouter. Bien joué

Bien joué, car même en amenant ce titre par surprise et en faisant suivre avec un second du même acabit, le groupe arrive à garder une cohérence intacte, du fait que cette soudaine violence a été amené progressivement. Et pour montrer qu'ils ont vraiment plus d'une corde à leurs arcs, ils terminent sur une titre acoustique du plus bel effet. Joli final apaisant pour un EP tout en nuances et parfaitement maîtrisé.

C'est donc sans avoir compris un traître mot offert par Yaksa qu'on peut quand même en venir à cette conclusion: Yaksa assure. Avec une certaine personnalité, des compositions inspirées et efficace, le combo chinois offre ici une excellente prestation qui donne envie d'en savoir plus! Et comme on m'a passé un second album, on en reparle plus tard donc. En attendant, fouillez le net à la recherche de cet EP, ça vaut le détour. Néanmoins , n'ayant pas trouvé la pochette sur le net, je ne pourrais pas beaucoup vous aider.

http://img15.hostingpics.net/pics/839761Yaksa.jpg
Yaksa, EP probablement éponyme, sorti en 2011 chez FreedomRoad
Myspace

Publié dans Musique

Commenter cet article