[Chronique] XCIII - Majestic Grief

Publié le par Métastases

http://img4.hostingpics.net/pics/900287XCIII.jpgOn devrait forcer les groupes à aller vers une direction parfois. Pourquoi donc? Car des EP 4 titres, c'est définitivement frustrant. Rendez vous compte, l'histoire est toujours la même, on se laisse embarquer tranquillement et au moment où on commence à réellement apprécier le groupe, l'EP est déjà fini. Que XCIII entende cet appel et ressorte vite quelque chose!

Qu'il est bon de recevoir des EP comme çà! Outre un nom des plus particuliers (il est possible que très peu savent le prononcer d'ailleurs), XCIII offre dans ce premier opus un savoir faire évident pour tisser des ambiances prenantes, à l'image de ce premier titre qui nous plonge directement dans une époque lointaine. La piano d'introduction, parfaitement jouée, offre à l'auditeur le temps de s'installer confortablement dans une atmosphère romantique ancienne avant que l'ensemble du groupe vienne donner une consistance beaucoup plus rock à l'ensemble. Le titre gagne alors en densité, nuances, un passage acoustique venant faire irruption dans le titre de belle manière, les cordes se mélangeant au tout pour un résultat des plus impressionnants. Voila ce qu'on peut appeler une introduction réussie.

Dès lors, tout mélomane averti ou non ne voudra qu'une chose, la suite! "Lethé" saura maintenir l'attention, montrant le grand savoir faire du groupe au niveau des arrangements. Les titre fourmillent de petits détails rendant l'écoute asses subtil, même si on garde le sentiment que la production parfois ne met pas toujours en valeur l'ensemble, un léger bémol sur lequel nous reviendrons plus tard. A la moitié du morceau, le batteur s'emballe, tout comme le morceau sur lequel le guitariste offre une belle leçon de musicalité et de technique. Quand on sait combien certaines personnes ont du mal à mêler les deux, on ne peut que féliciter la performance.

"Hibernal Sadness" semblerait presque reprendre là où la piste précédente s'arrête, preuve d'un bon choix de tracklist. Si lors de l'arrivée du chant, le morceau semblerait un peu classique, son développement général le rend délectable, porté par une prestation générale devenant réellement prenante à partir de 3 minutes, les 2 dernières minutes du morceau étant réellement envoûtante. Quant au final, il aurait été dommage de le rater et "Revocation" remplit avec brio sa tache, débutant dans une atmosphère éthérée, sublimée par une voix féminine semblant venir d'ailleurs, et se développant lentement avant de finir énigmatiquement sur un rire ténébreux. Un joli contre-pied final, laissant en suspens l'écoute et créant une grosse attente pour la suite.

Et elle va être longue cette attente, très voir trop longue. XCIII dégaine ici un premier EP d'une excellence évidente. Tout y est, pas la peine de chercher un défaut dans la composition, il n'y en a pas. Si l'on devrait vraiment chercher un défaut, un seul, on le placerait dans la production. Celle ci n'est pas de mauvaise facture, bien au contraire, mais parfois rends certains sons ou certains un peu en deçà de ce qu'ils semblaient vouloir etre. Néanmoins, on mettre cela sur le compte d'une première oeuvre qui reste d'un niveau largement au dessus de la moyenne. La conclusion est alors simple: Retenez bien leur nom (ce n'est pas si difficile à prononcer), et suivez les de très près, ça serait vraiment dommage de passer a coté d'eux.

http://img4.hostingpics.net/pics/900287XCIII.jpg
XCIII, Majestic Grief, sorti en autoproduction en 2010, disponible sur le site officiel
Site Officiel
Myspace

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article