[Chronique] Rosebud - Au cas Où Ca Tournerait Disco

Publié le par Métastases

http://img4.hostingpics.net/pics/672584rosebud2jpeg.jpgIl y a quelques chroniques de cela, The Mute-Ant Experiment donnait avec leur album une vraie "leçon de bon gout" applicable à tout les groupes désireux de lancer admirablement leur carrière. Si l'on part sur les mêmes critères et sans aucune comparaison (les deux groupes n'ayant rien à voir), Rosebud, sans non plus se planter totalement, s'en tire quand même un peu moins bien

Par même critères, comme dit plus haut, il n'est bien sur pas question de comparer deux groupes incomparables, mais de se poser la question: "Qu'est ce qui fait un bon groupe, un bon album?". Pour commencer il faut un nom accrocheur, qui attrape l'œil et l'oreille. Et dans le cas présent, on mettra un 10/20 pour le nom Rosebud, n'évoquant pas réellement grand chose et sonnant malheureusement un peu creux, entre le nom de bière bon marché et celui d'un produit allemand inconnu. L'album lui ne s'en sort guère mieux avec un titre faisant le craindre le pire, comme des textes en français affligeant de stupidité et pseudo dansant. On imaginerait presque la chanson titre faire Au cas ou ça tournerait disco, au cas ou on se croirait beau, sur la piste on ne fera pas de cadeaux, car on n’est pas des rigolos". Ça ne sera jamais le cas, dieu merci, reste que le titre de l'album est pas folichon quand même, résultat 10/20.

Passé cette première approche, qui a son importance car l'accroche est primordiale, on plonge. Il semblerait donc que Rosebud ait choisi avec bonheur la voie d'un rock pêchu, et s'il y a un point qui rend judicieux ce choix, c'est bien le talent de la section rythmique. Le batteur comme le bassiste assurent, ont une vraie patte et un vrai impact et c'est pour tout le talent dont ils font preuve qu'ils récoltent un beau 15/20, d'autant plus que même sur certains chansons faibles, ils assurent. Par contre s'il faut parler d'un point faible, on ne pourra pas taire le cas du chanteur et du guitariste. Si le guitariste est un peu inégal sur l'ensemble, alternant des riffs très très bons à d'autres d'une banalité affligeante, on restera vraiment perplexe devant ce chanteur ne semblant pas très impliqué dans son rôle et disposant en plus d'un accent anglais très très limite, particulièrement sur les moments plus calmes. C'est le grand problème des groupes français ça, l'anglais. Anecdote personnelle, je me rappelle d'un groupe de première partie récemment qui avait ce gros souci. Ou plutôt deux: le visuel et l'accent. Primo quand on fait du post rock censé évoquer la grandiloquence, on ne vient pas sur scène:

-En costard pour le batteur
-en short/marcel pour le bassiste
-en jean tee shirt pour le guitariste
-et dans une tenue improbable de kitsch pour le chanteur

On fait un effort merde, parce que la direct on y croit pas. Et puis cet accent qui donnait des phrases du genre: "faurevereuh ineuh ze skaille, aille si ze weurlde beurninge slauli!"... Ben sans allez jusque la, Rosebud a quand même un gros problème d'accent, et ca serait bien qu'un jour les groupes français désireux de chanter en anglais se posent la question: "en a t'ont les capacités?".Et puis on aimerait qu'il pète un fusible la leur chanteur, qu'ils nous balancent du rock, que ça transpire, que ça saigne! Mais malheureusement, ça n'arrive jamais et on en vient à même, pour excuser le tout, à se demander si cela n'est pas imputable à un souci de production. Allez on donnera 12/20 à l'autre moitié du groupe.

Et le dernier élément d'un bon groupe, qu'est ce? Ses chansons bien sur! Et là encore, il y a encore à boire et à manger, il y a de très bonnes idées et d'autres désespérément classique, enfoncé par le défaut pointé plus haut. C'est dommage car certains riffs sont vraiment un régal, et puis la section rythmique, merde! Même sur des structures un peu bancales, ils assurent, pourquoi les autres ne font pas de même? Allez allez les gars, pour vous encourager, on va mettre un 12/20 à cette partie, car on sent qu'il y a du potentiel.

La conclusion de tout ça? Des idées, et des bonnes mais vraisemblablement pas toujours bien exploités. L'élève Rosebud veut bien faire, ça se voit, mais il lui manque un truc, un je ne sais quoi qui ferait toute la différence. Du nerf peut être, un bon coup de pied aux fesses au chanteur (allez crois y merde!) et 1 petit effort de structuration des idées devrait permettre au prochain opus d'être des plus agréables. En attendant, on donnera à Rosebud, la note de 11/20, ce qui selon la célèbre formule, est bien mais pas top.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/672584rosebud2jpeg.jpg

Rosebud, Au Cas Où Ca Tournerait Disco, actuellement disponible
Myspace

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article