[Chronique] Michael Jackson - Michael

Publié le par Métastases

http://img4.hostingpics.net/pics/235111Michael2.jpgLe meilleur moyen pour Michael Jackson de relancer sa carrière, nous l'avons tous découvert le 25 juin 2009, était de mourir. Raillé depuis quelques années, présenté quasiment comme un vieux fou ringard, le Roi de la Pop avait retrouvé, à peine quelques heures après sa mort, son statut initial: un dieu vivant ou à contrario pour d'autres, l'arnaque du siècle. Ce qui prouve bien qu'on ne peut jamais laisser personne indifférent, ce que prouve d'ailleurs ce disque.


On en a vu des réactions, oui. Il y avait le fan bouleversé, celui qui ne jurait que par lui et qui désormais se sent vide, abandonné. Il y avait le fan un peu plus modéré, qui n'a pas pu retenir ses larmes quand même, car ses premières vibrations musicales, c'était Michael, il ne peut pas le nier. Et puis y a eu aussi le râleur, celui qui veut aller à contre courant des choses, alors pour cela, il va se lancer dans un réquisitoire ridicule, niant des évidences et transformant l'histoire pour l'adapter à sa manière de penser. Pour lui "Billie Jean" est une blague, une soupe de supermarché sans aucun génie qui a été soufflé à Michael. Pour lui Michael n'était pas un bon danseur, son unique caractéristique un peu spéciale (à la limite) étant principalement de se mettre la main sur l'entrejambe de temps en temps et d'avoir tout piqué à James Brown, jusqu'au cercueil en or. Pour lui, toujours, Michael ne savait pas chanter parce que de toute façon dans "Smooth Criminal", ben on comprends rien à kékidit l'autre gris la. Ça parait incroyable, mais c'est comme ça oui. Et dernier argument, le fameux "j'écoute pas un pédophile", celui ci étant particulièrement con quant on sait que les accusations étaient fausses. Et à l'écoute de ce nouvel album, on se demande sincèrement ce que vont penser chacune de ces catégories de personnes. Surtout que cet album, c'est quoi en fait?

Michael est un album d'inédits de Michael donc (quoi que...), du jamais vu à 80%. 80% parce que bon, le fan est malin, il sait profiter des fuites, et s'il y a bien une fuite qui était déjà connu, c'est ce "titre" avec Akon. Ou plutot ce titre d"Akon se retrouvant par miracle sur un album du King Of Pop et faisant particulièrement tache dessus. Le Maître doit chanter approximativement un couplet et demi avant de laisser la place à un Akon tout excité de s'approprier le titre à grand coup de "Akon and MJ". Pitoyable... Mais au moins sur cette chanson, Michael chante, ce qui n'est pas forcément le cas sur les autres...

 

Mais oui, tout le monde a entendu parler de cette rumeur comme quoi les titres auraient été finis à la pisse... Non pardon, à la va vite avec un sosie vocal du grand Monsieur. Eh bien, sans rien affirmer, il parait assez évident que la manière de chanter de Michael parait bien étrange parfois. Prenons "Hollywood Tonight": Si la beatbox semble être bien l'oeuvre du seul et unique, les couplets (et peut etre meme les refrains) semblent un peu étrange sur ce titre qui est instrumentalement l'un des meilleurs et des plus originaux du disque. "Keep Your Head Up" est bien chanté par Michael sans aucun doute, mais reste un titre d'un classicisme assez évident, ce qui le classe, sans être mauvais, dans la catégorie "face B sympa sans plus", un peu comme la piste suivante d'ailleurs, bien gentillette et mignonne, mais pas non plus transcendante.

Et voila l'objet du scandale qui revient et sans Guillaume Durand. Il semblerait en effet que le sosie vocal ait été ressorti en grande partie pour "Monster", titre un peu "bad boy" où 50 Cent vient jouer l'invité pépère comme à son habitude. On ne retiendra pas grand grand chose du featuring ni du titre, celui ci étant un rien téléphoné et assez prévisible bien qu'au dessus du reste de l'album. "Best Of Joy" retourne vers une douceur qu'on connaît bien, encore une fois un rien prévisible.

Et puis là, y a la petite blague de l'album quand même. Quoi de plus ironique de nous sortir en premier single d'un album posthume, un titre où Michael parle de lui à la troisième personne? Quelque chose d'un peu croustillant, pour qu'on se dise "il sentait sa fin proche, tout le monde lui mettait la pression, il le savait!". On est en plein dedans, et il faut avouer que le sosie vocal l'interprete plutot bien d'ailleurs. Il n'empeche qu'avec la voix originale, ca n'en aurait été que mieux, mais bon...Qu'importe la voila sur le titre suivant, accompagnée par Lenny Kravitz et Dave Grohl, l'homme de tout les featurings! Casting de choix pour le seul vrai bon titre de l'album qui devait à la base se retrouver sur Invincible! Celui ci est d'ailleurs vite enchainé sur "Behind The Mask", dernière petite chose nerveuse avant que l'album se finisse sur un "Much Too Soon", tout mignon qu'on imagine facilement Michael chanter à ses enfants.

Tout cela nous donne quoi alors? Faisons le compte, nous avons des morceaux où la présence de la voix du Roi est des plus douteuses, des morceaux d'un tel classicisme que les raisons pour lesquelles ils n'ont jamais été sortis sont évidentes à tout oreilles, et pour finir un titre réellement bon, pour peut être 2/3 titres corrects. On a connu Michael en plus grande forme, ce qui est assez amusant comme idée d'ailleurs, et ce n'est certainement pas cet album qui va rallier les détracteurs a la cause Jacksonsienne. Michael était imparfait certes, ses dernières années l'ont d'ailleurs prouvés, mais deux questions se posent:
-Quand on connaît le perfectionnisme du Maitre, si ces chansons n'ont jamais été approuvés par lui, n'auraientt elles pas du rester la ou elle étaient? Plusieurs de ses producteurs l'ont dit d'ailleurs "la chanson n'est fini que quand Michael le dit"
-Pourquoi avoir appeler un sosie vocal (assez doué ma foi) pour compléter des chansons qui auraient été milles fois plus crédible sans ça? Est ce qu'un tribute band a été engagé pour enregistrer le coffret With The Lights Out de Nirvana?

C'est en vous laissant réfléchir à ces deux questions pleines de sens qu'on concluera en deux mots sur cet album: à éviter (la version non censurée étant: à chier). Parce qu'un bon album de Michael, il parait évident qu'il ne peut être fait qu'en présence de lui même et quelque chose me dit que le futur ne va que le prouver maintes et maintes fois... Et pour ceux qui veulent l'avis de Sylvain (que vous connaissez  toujours pas j'imagine) le voila: "pas écouté, pas le temps, rien à foutre".

http://img4.hostingpics.net/pics/235111Michael2.jpg
Michael Jackson, Michael, sorti le 14 décembre 2010 chez une bonne grosse boite à pognon devinez laquelle...
Myspace

Publié dans Musique

Commenter cet article