[Chronique] Memories Of A Dead Man - V.I.T.R.I.O.L

Publié le par Métastases

http://img15.hostingpics.net/pics/37231241DDEA46AD2442AE9ABF7CCCFA7BD8C6.jpgUne célèbre expression le dit bien: jamais deux sans trois, c'est donc en tout logique que Memories Of A Dead Man nous gratifie d'un nouvel opus. Après un excellentissime EP qui effaçait des mémoires un premier album correct mais perfectible, voila donc un troisième effort, long format, qui pointe le bout de son nez. Long format? On sait le risque qu'il peut y avoir avec ce genre de pari... Le groupe saura t'il déjouer les pièges inhérents à la chose? Réponse immédiate et en détail.

On aurait pu avoir une introduction courte, histoire de nous préparer au déferlement de riffs qui s'annonce mais non, c'est avec les presque sept minutes du morceau d'ouverture que le groupe nous aborde de manière épique, comme pour affirmer sa présence dès les premiers instants. "Tomorrow, At Dawn" est un excellent morceau, puissant, bien écrit, l'idéal pour débuter un album. "On The Heights Of Despair" poursuit impeccablement, guidé par une voix forte et des riffs fort bien trouvés. "Under The Cross" achève un efficace trio de tête installant définitivement l'auditeur dans l'album.

Désormais l'important, une fois que l'on s'est assurés d'avoir capté l'attention de l'auditeur, c'est de garder tout son intérêt. Et c'est la que ça se complique parfois pour certains groupes qui se relâchent trop vite. Mais Memories Of A Dead Man n'est pas de ceux la, les morceaux suivant étant un concentré de savoir faire évident, "Good Mourning Child" en tête."An Ode To Myself" débute tout en douceur avant de s'étaler sur cinq minutes d'une belle force. Mais les longueurs commencent à se faire sentir. Peut être que la musique du groupe est trop dense pour s'étaler sur du long format?

Et pourtant, il y a de beaux moments sur la fin de cet album. "Diving Bell And Butterfly" par exemple, pleine de subtilités vraiment prenantes. Mais ce n'est facilement pas à grand chose que se tient le "trop", et ce même si l'album reste une oeuvre dont le groupe peut être fier. On sent le groupe proche de trouver l'équilibre parfait, mais celui ci n'est pas encore totalement là et si Maze avait un goût de "trop peu", celui ci pèche par une envie de "trop en faire" probablement. V.I.T.R.I.O.L reste une excellente livraison qui ravira les fans et qui se montre encore davantage prometteuse sur la suite de la carrière du groupe, ce qui devrait finir de convaincre les derniers récalcitrants. En attendant, accrochez vous les gars, la perfection est à votre portée!

 

http://img15.hostingpics.net/pics/37231241DDEA46AD2442AE9ABF7CCCFA7BD8C6.jpgMemories Of A Dead Man, V.I.T.R.I.O.L, actuellement disponible chez Karoshi Ent /Klonosphere/SEASON OF MIST
http://www.myspace.com/memoriesofadeadman

Publié dans Musique

Commenter cet article