[Chronique] Maple Bee - Chasing Eva

Publié le par Métastases

http://img4.hostingpics.net/pics/138331MapleBee.jpgTiens tiens, une soeur Garside! C'est en effet après avoir fait oublier son premier album solo catastrophique avec l'excellent Vertigo Angels, que Melanie revient sous son pseudo tout beau tout neuf pour un album d'une délicatesse rare. Fruit d'un lent processus, parfait exemple du "doucement mais sûrement", ce double effort est une pièce indispensable du puzzle liant les deux soeurs puisqu'à la fois empreint d'une poésie et sensibilité commune aux deux jeunes femmes tout en explorant d'autres facettes. Fermez vos fenêtres, éteignez votre téléphone et laissez vous emporter.

Comme si son passage dans les Medieval Baebes lui avait appris l'utilisation de filtres d'amour d'un temps bien trop ancien pour nous, Maple Bee séduit dès les premières notes de "Bell Song". Les sonorités semblent se faire familières d'entrée de jeu, tout en laissant une impression dure à définir. On y reconnaît rapidement l'apanage des excellentes morceaux: ceux ci semblent toujours intemporels. "Moth Touch" confirme cette impression et son refrain n'aura aucune difficultés à laisser des frissons dans le dos des auditeurs les plus à même de lacher prise. En plus du charme naturel de l'ensemble, c'est cette expression d'une certaine idée de la féminité qui finit de rendre l'album indispensable. C'est sur "The Messenger" que l'on trouve le parfait exemple de cette sensation, offrant ainsi à l'album un premier sommet émotionnel.

Jouant de tout les instruments ou presque, Maple Bee s'offre une reprise du très célèbre "Perhaps, Perhaps" avant de laisser ce premier chapitre s'éteindre tout doucement. Le second disque n'est pas en reste et tend à dévoiler un aspect un tantinet plus "rythmée", aidé de quelques samples du plus bel effet puisque présents sans encombrer l'espace sonore. "Rare Colours" en est un bel exemple, au même titre que "Old Ties" qui constituent à eux deux une belle transition entre les deux chapitres. "Something" est le second sommet de l'album, prenant de la première a la dernière seconde et dont l'instrumental qui le suit souligne l'importance. Vous pensez que le reste sera vite expédié? Vous vous trompez puisqu'il y a encore de jolies pépites comme ce "Got Her Way" à la fragilité exquise... Et puis ce "Cocooner" évanescent qui se ferme sur un petit instrumental final... N'est ce pas une fin parfaite?

Et si cet album devait être un mot? "Envoûtement" serait sûrement le terme approprié. Si il devait être une sensation? Une frissonnante chaleur peut être? Et si il devait être dans votre discothèque plutot? N'hésitez pas, foncez, empruntez de l'argent pour l'acheter, et ne le rendez jamais puisque cet album vous fera tant planer que vous serez intouchable pour le commun des mortels. Régalez vous, enivrez vous, on se donne rendez vous pour la suite!

http://img4.hostingpics.net/pics/138331MapleBee.jpgMaple Bee, Chasing Eva, sorti en 2004 chez Xie Recordings
www.maplebee.com/

 

Commenter cet article