[Chronique] Madame B - From Light To Darkness

Publié le par Métastases

http://img11.hostingpics.net/pics/471836FromDarknessTheLightMadameBcoverIsabelleDalle.jpgPour une raison totalement inconnue, le désormais avant dernier album de Madame B n'était pas passé par ici... N'est ce pas honteux? Elle avait été coutumière de ce webzine pourtant mais voila, les aléas de la vie sont ce qu'ils sont. Mais après tout, ne fait elle pas sa livraison annuelle, offrant ainsi de quoi se rattraper? La voici donc, cette nouvelle petite pierre à poser auprès de celles qui font déja partie du solide édifice de la demoiselle, ou dame si vous préferez. On se laisse emporter?

En dehors d'une exception, les albums de Madame B ont plutôt la réputation d'être long, ce qui a pu peut être lui porter préjudice auprès de certains. S'il est vrai qu'elle ne fait guère partie de ceux qui s'embarrassent d'un format, la remise en question de cette quantité était une perspective qui avait de fortes chances d'être bénéfique à l'écoute générale. Alors comme en rajouter aurait été vraiment de trop, Madame B à décidé d'en enlever. Seulement 12 titres sur ce nouvel album, ce qui peut paraître peu puisque moitié moins que son premier album, mais à l'instar du célèbre dicton "less is more" on peut dire que ce choix est ici des plus judicieux..

On ne la représentera pas à nouveau, pour cela un simple clic sur le dossier qui lui était consacré devrait suffir. On est ici en terrain connu dès le premier titre, les amateurs de noise/post-punk/new wave ne seront pas decu puisque "Religious Cold" offre un subtil rappel de cet univers familier. Ça hypnotise, cette rythmique bien significative avance et la (ou les) voix de Madame B s'avancent. "Love In A Storm" s'avance subtilement, traînante mais une légèreté malsaine que "Metal Zone" ne vient qu'accentuer. Il y a des claviers qui frappent les oreilles, d'autres qui envoûtent. Il y a aussi, encore et toujours cette voix, au timbre réellement... Prenant serait il le mot? Qu'importe puisqu'elle fait son office toujours efficacement sur un titre comme "Ghost In Your Holy Panty". "My Black Cat" fait office d'interlude minimaliste, avant un très "amérindien" titre qui pourra en amener plus d'un à la transe.

Le final se résume en deux excellentissimes titres à ambiances, avec une mention toute particulière pour "Hobo", parfait sort final qui amène une sortie toute engourdie, preuve d'une réelle immersion. Album à l'équilibre parfait, ce qui est peut être la première chose qui frappe à la première écoute, ce nouvel opus et un très grand cru donc, qui laisse songeur pour le prochain car lorsque l'on met la barre très haut, la relever encore au delà n'est pas chose aisée. On attends de voir si Madame B pourra nous donner une réponse satisfaisante l'année prochaine....

http://img11.hostingpics.net/pics/471836FromDarknessTheLightMadameBcoverIsabelleDalle.jpgMadame B, From Darkness, The Light, actuellement disponible en téléchargement 
http://madameb.bandcamp.com/



 

Publié dans Musique

Commenter cet article