[Chronique] Little Dragon - Machine Dreams

Publié le par Métastases

http://img11.hostingpics.net/pics/528651LittleDragon.jpgOn se demande parfois où certains groupes vont chercher leurs titres d'albums. Il y a ceux qui prennent le titre d'une chanson du dit effort au hasard, ceux qui en extraient une phrase, ou bien qui prennent une phrase des autres également. Il y a ceux qui ne donnent aucun nom, laissant le soin aux fans de lui trouver un titre, auquel là on se contentera de nommer la livraison "éponyme". Et puis il y a ceux qui, par un habile coup du sort, savent trouver exactement les mots pour définir leur travail.

Parce que, honnêtement, l'album se serait appelé "Tortillas and more", qu'on aurait pas compris du tout où le groupe voulait en venir.  Alors que là, Machine Dreams, c'est tellement évident comme titre. Prenons tout d'abord la pochette. Colorée, pleine de personnages entremêlés semblant sortir d'une rêverie particulièrement vive, elle nous met directement dans l'ambiance, agissant comme s'il s'agissait de la première étape d'une seance d'hypnotisme. Un claquement de doigts et pouf, nous voila emportés.

Les fans de Gorillaz se diront sûrement, dès les premières notes, dès les premières intonations de chant, que tout cela ne parait pas si inconnus. En effet, jeunes gens, puisque le groupe est apparu sur deux titres de l'album Plastic Beach. Et si vous avez aimés cet album, que vous êtes friand de métissage musicale, d'ambiances travaillées menant à la rêverie, il n'y aucun doute: cet album est fait pour vous.

Il serait bien compliqué de venir décrire chaque titre avec précision. Tout comme un rêve, dont on ne peut discerner les moments précis, Machine Dreams envoûte, séduit à chaque instant l'oreille à renforts de sonorités aériennes et vaporeuse. Sur des bases electro-pop, le groupe tisse une toile aux milles ramifications qui ne se dévoilera qu'au travers de plusieurs écoutes.

On aimerait bien pouvoir sortir un titre du lot pour pouvoir dire à ses proches "écoute ce groupe, écoute la chanson la, elle est excellente!". On aimerait oui, mais l'album étant réellement fait d'une manière "monolothique", c'est en se posant que l'album saura se faire apprécier et ce dans son entièreté sans pause entre les morceaux. N'était ce pas comme cela qu'on appréciait les meilleurs albums à la grande époque du vinyle?

Sans non plus révolutionner tout un pan de l'histoire de la musique (est ce seulement possible pour chaque artiste?), Little Dragon offre ce que tout musicien devrait être capable d'offrir: de l'évasion, de plaisir, et un goût de "reviens-y" comme on dit, et qui n'est pas négligeable. Un bon album? Assurément quelque chose à avoir dans sa discothèque, oui.

http://img11.hostingpics.net/pics/528651LittleDragon.jpg
Little Dragon, Machine Dreams, sorti le 31 aout 2009 chez PeaceFrog
Myspace

Publié dans Musique

Commenter cet article