[Chronique] Aube L - I Am

Publié le par Métastases

http://img11.hostingpics.net/pics/816888AubeL.jpgIl s'en est fallu de peu, d'un rien. A quelques détails près, Aube L avait presque un album parfait à offrir. L'album gommant en grande partie les défauts du précédent opus, qui était plutôt prometteur, jusqu'au dernier moment la quasi perfection était possible. Et c'est dans les derniers instants que les problèmes apparaissent, comme un film ou quelques scènes auraient été superflus.

On ne le dira jamais assez: l'efficacité les enfants, l'efficacité! Ce n'est pas qu'on aime que les formats pop de 3minutes30, loin de la, c'est juste qu'il faut savoir peser le pour et le contre avec réelle réflexion. Retour sur les faits, l'année dernière, Aube offrait un album plutôt agréable à l'écoute d'auditeurs avide de nouveaux sons. Si l'ensemble était donc plutôt pas mal, l'opus souffrait d'une surabondance de tics de composition desservant le propos général. Un sympathique premier essai manquant néanmoins d'un peu de maîtrise.

Mais revoilà Aube, plus déterminée que jamais, avec un nouvel opus tout beau, tout frais. Premier constat après une première écoute, il est bien évident que les erreurs du passé ont servir à construire les réussites d'aujourd'hui. La composition s'est étoffée, diversifiée et tout en gardant une patte reconnaissable (pas très loin d'un mélange entre Bjork et Zola Jesus). La première piste "Something Simple" est une parfaite introduction à l'album, le morceau représentant presque à lui seul l'esprit général du projet. Quant au titre de l'album, I Am, il peut se traduire comme la volonté pour Aube de s'affirmer. Judicieux choix donc.

Judicieux car l'album est en grande partie réussie. Bien produit, cohérent et offrant une certaine sensation de voyage, celui ci saura à la fois charmer les fans du précédents opus comme en conquérir de nouveaux. Aube y aborde quelques nouveautés, tisse des ambiances soignés de sa voix semblant parfois venir d'ailleurs. Son chant sonne encore davantage que sur l'opus précédent et passé la cinquième piste, il aurait été presque évident que le tout continue ainsi. Sauf que...

Sauf qu'Aube a été trop gourmande! Sûrement grisée par son inspiration et par le désir d'offrir un maximum à ses auditeurs, la voilà qui garnit l'album de 12 titres, ce qui est certes un de moins que l'album précédent, mais probablement 3 de trop, alourdissant un peu le ton général du disque. Ce n'est pas que les titres soient mauvais, c'est juste qu'ils sont un peu comme un plat de trop dans un restaurant gastronomique. On ne nie pas la recherche de saveurs, mais c'est juste que notre estomac dit stop. Le problème est exactement le même et un album plus court aurait sûrement servi davantage l'ambiance général du cd.

Mais au final, tout cela n'est pas très grave. En se remettant en question, Aube prouve une réel talent qui ne demande qu'à être exploité davantage. On attend donc avec impatience une nouvelle livraison qui sera, on l'espère sincèrement, le fameux album de la maturité dont beaucoup parlent.

http://img11.hostingpics.net/pics/816888AubeL.jpg
Aube L, I Am, disponible depuis le 1er Octobre en autoproduction
Myspace



Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article