[Chronique]

Publié le par Métastases

Maxim - Hell's Kitchen
par Domino

 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/21131Hell__s_Kitchen_cover2.jpgDans notre grande série de l’été « adolescence et nostalgie », Les albums solo ont ce quelque chose de drôle qui fait que parfois, on peine vraiment à comprendre pourquoi  l’artiste nous fait des caisses sur ce qui l’anime soudainement. Souvent amené à grand coups de phrase typique du genre : « J’avais besoin de m’exprimer seul, je me sentais enfermé » ou « Ce a quoi j’aspire seul est bien différent de ce que je fais en groupe », les albums provoquent souvent le buzz, mais ne sont que rarement inoubliables… Julian Casablancas, si tu nous entends…

Ici nous avons donc le cas de Maxim, le black super classe de The Prodigy, la tuerie big beat auteur de… Oui, tout le monde connait c’est vrai. Maxim Reality donc (quel super pseudo quand même) se sentait soit :

-étouffé dans Prodigy

-soit désireux de faire autre chose.

Il s’est donc logiquement dis « tiens si je faisais un album solo, pas con ça, ca me changerait, en plus Keith il prend toute la lumière dans Prodigy, moi personne m’écoute ». Ainsi soit-il Maxim, et voila donc que débarque « Hell’s Kitchen » (il a décidément le chic pour trouver les noms) en 2000, après l’ouragan « Fat Of The Land », et à l’écoute de cet album solo, l’éternelle question revient : Pourquoi ?

Pourquoi faire du Prodigy en solo quand on sort de Prodigy ? Alors certes, on ne peut pas dire que l’album soit mauvais mais dès la première piste (oublions l’anecdotique intro), comment ne pas penser à qui vous savez ? « Carmen Queasy » sera surement la piste la plus « fraiche » de l’album, une plus qu’agréable voix féminine guidant le morceau, à la tension quasi sexuelle. « Spectral Wars » offre un parfait groove prodigyen à l’auditeur, tout comme sa suite « Hell’s Kitchen »… Quel nom quand même…

Et puis la suite aussi fait Prodigy, tout comme la suite qui sonne un peu comme Prodigy, et encore le reste et son petit gout de Prodigy… Finalement, qu’est ce qui ne sonne pas Prodigy la dedans ? Rien, les instrus le font, les phrasés le font, chaque seconde de tout cet album d’ailleurs… Alors pourquoi ? Pourquoi Maxim, dis nous ?! Pour le fric ? Caprice? Par manque sincère d’idées ? Pour faire l’intéressant ? Parce que c’est bien sympa tout ça (quoi que ca ne tourne pas en boucle longtemps, même pour l’amateur du genre, Maxim étant bien meilleur chez…Prodigy), mais ça manque sérieusement d’idées quand même.

Alors en attendant une réponse, un changement, de vraies idées et pas les chutes de studio non voulues par son groupe, on donnera àMaxim la note honnête de 10/20, avec comme appréciation « de bonnes intentions peu travaillées… Peut et doit mieux faire. »

P.S: Et puis quelle pochette de merde franchement...Il a qu'a le marquer au feutre la prochaine fois tiens...

http://img11.hostingpics.net/pics/21131Hell__s_Kitchen_cover2.jpg

Maxim, Hell's Kitchen, sorti en 2000 chez XL Recordings
Myspace

Publié dans Musique

Commenter cet article